ÉPILATIONS LASER - F.A.Q

N'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone pour de nouvelles questions. C'est avec grand plaisir que nous développerons cette rubrique F.A.Q
1. Peut-on se maquiller après une séance d’épilation laser sur le visage ?

Oui, pas de soucis si vous désirez vous pouvez vous remaquiller. Mais cela reste bien entendu facultatif dans la mesure où vous n’avez que de discrètes rougeurs passagères à la base des poils, qui s’estompent dans les 30 minutes après le traitement.

2. Peut-on se maquiller avant une séance d’épilation laser sur le visage ?

Nous préférons le déconseiller ou à défaut nous vous démaquillerons avant de vous traiter au laser. Le fond de teint et le maquillage captent l’énergie du faisceau laser ce qui provoque une augmentation de la température à la surface de la peau, source d’inconfort voire de légères brûlures par endroit. Évitons à tout prix cela !

3. Que faire si vous présentez un dérèglement hormonal ?

Si vous présentez un dérèglement hormonal, en particulier une hyperandrogénie ou un syndrome des ovaires polykystiques, l’épilation laser peut vous changer la vie, même s’il faut parfois davantage de séances pour venir à bout de votre pilosité voire des séances d’entretien à distance.

4. Pourquoi faut-il plusieurs séances d’épilation laser pour obtenir une épilation permanente ?

Parce que le faisceau laser détruit uniquement les poils en phase anagène, c’est-à-dire en phase de croissance, phase au cours de laquelle la gaine épithéliale externe du bulbe est bien développée et pigmentée (activation concomitante de la mélanine). Les poils en phase catagène (phase de quiescence) et en phase télogène (phase d’involution) ne sont pas atteints par le laser et il faudra attendre qu’ils passent à leur tour en phase anagène pour les détruire.

5. J’ai ce qu’on appelle une « folliculite », c’est-à-dire des boutons à la base des poils qui s’aggravent après mes épilations à la cire ou après le rasage. Puis-je faire l’épilation laser ?

(Ce problème de poils incarnés touche en particulier le maillot et les jambes chez la femme et la barbe chez l’homme).

Oui, et c’est même le traitement de référence de ce problème de folliculite et de poils incarnés. Dès votre première ou 2ème séance, vous allez grandement apprécier les vertus du laser qui vous laissera une peau lisse, douce et belle. A l’extrême, le laser est aussi parfaitement indiqué dans les problèmes d’hidradénites axillaires et inguinales liées à la maladie de Verneuil.

En savoir plus sur la maladie de Verneuil

6. Est-ce que l’épilation laser est vraiment une solution définitive ?

L’épilation laser est la plus souvent définitive. Elle détruit plus de 80% des poils et provoque une miniaturisation des quelques-uns qui restent, aboutissant à un duvet quasi invisible. Mais il n’est pas impossible qu’il faille, au gré de changements hormonaux au cours de la vie tels une grossesse ou la ménopause, une ou plusieurs petites séances de retouche.

Chez les hommes, en raison des androgènes, il est possible qu’il soit nécessaire dans certains cas de réaliser des séances d’entretien, par exemple semestrielles ou annuelles, pour entretenir le résultat.

7. Quelle est la différence entre un laser et une lumière pulsée ?

Un laser produit une lumière intense constituée d’une seule longueur d’onde : il s’agit d’une lumière pure et monochromatique. Cette longueur d’onde, qu’il s’agisse de l’Alexandrite (755nm) ou du Yag (1064nm) correspond à un pic d’absorption dans la mélanine du poil. Il s’agit de l’unique technique d’épilation permettant une épilation permanente. La lumière pulsée produit une lumière polychromatique dont on va sélectionner par un filtre un panel de longueurs d’ondes intéressantes en fonction de l’indication du traitement.

Malheureusement ce traitement ne fait qu’affiner le poil et retarde sa repousse le plus souvent sans le détruire.

Méfiez-vous des prix attractifs qui pourraient vous faire opter pour cette technique car une fois le poil affiné, il est plus long à détruire au laser (on a amenuisé la cible sans la faire disparaître totalement).

8. Le laser est-il dangereux pour la santé ?

Non, pas du tout et nous disposons aujourd’hui d’environ 25 ans de recul pour affirmer. Le faisceau laser s’estompe très rapidement au-delà de la profondeur des bulbes. La pénétration des photons n’est donc que de quelques millimètres. Les zones sensibles comme les seins, les ovaires ne sont pas touchés par cette technique.

Il faut juste bien se protéger les yeux du faisceau intense de lumière par le port obligatoire de lunettes dédiées quand on traite votre corps ou de coques métalliques quand on traite votre visage.

Rappelons enfin que la grossesse reste une contre-indication absolue bien que de principe (principe de précaution).

9. À partir de quel âge peut-on commencer une épilation laser ?

Sauf cas particuliers, chez les jeunes filles on peut commencer à l’âge de 16 ans en général. Il nous faut néanmoins un accord parental signé ainsi que l’accompagnement lors de chaque séance par au moins l’un des parents. Plus vous commencez tôt l’épilation laser et plus vous profiterez longtemps de ses bénéfices. Et si au cours de la vie les modifications hormonales, par exemple une grossesse, rendaient une ou deux séances de rappel nécessaires, c’est avec plaisir que vous seriez amenée à effectuer celle(s)-ci sur quelques poils épars. Dans tous les cas, jamais vous ne perdrez le bénéfice des séances effectuées antérieurement.

10. Le laser est-il efficace sur les poils blancs ?

Non, malheureusement pas car le poil blanc ne contient pas de mélanine, qui est la cible du laser. Donc en l’absence de cible du faisceau laser, il n’y a pas d’efficacité. C’est exactement le même constat pour les poils roux, blonds très clairs ou décolorés, qui ne contiennent pas non plus de mélanine, et pour lesquels le laser est inefficace.

11. Tous les types de peau peuvent-ils être traités au laser épilatoire ?

Oui, c’est possible. Le laser Alexandrite pourra être utilisé pour les phototypes 1 à 4 non bronzés et le laser Yag permettra quant à lui le traitement des peaux mates (phototype 5) et noires (phototype 6). A noter que l’épilation laser effectuée sur phototype 5 et 6 nécessite le plus souvent davantage de séances. Tous nos lasers sont équipés d’un système de double longueur d’onde afin de couvrir l’ensemble des possibilités de traitement.

12. Est-ce possible d’avoir des rendez-vous le soir ou le samedi dépassant le calendrier proposé par l’agenda en ligne ?

Oui, dans le cas où l’agenda proposé ne répondrait pas à vos possibilités, nous essaierons dans la limite du possible de vous satisfaire. N’hésitez pas à nous appeler.

13. L’épilation laser : est-ce cher ?

A l’échelle d’une vie, vous allez gagner beaucoup d’argent par rapport aux autres modes d’épilation, à supposer qu’on puisse les comparer…

Et ce que vous allez gagner en plus, c’est énormément de temps, de confort de vie, de confiance en vous, une douceur de peau, et à travers tout cela… du bonheur et de la sérénité.

14. Puis-je venir juste pour des informations et découvrir votre centre ? est-ce gratuit ?

Bien sûr, et cela est bien entendu gratuit. Ce sera un grand plaisir que de vous rencontrer, vous montrer notre matériel high-tech, vous rassurer sur la technique et vous tranquilliser sur l’excellence des résultats. Nous organisons également quelques journées portes ouvertes, n’hésitez pas…

15. Serai-je nu(e) si je dois faire une épilation laser des zones intimes ?

Non, nous vous remettons un petit string en tissu blanc (pour ne pas capter l’énergie du faisceau laser) et jetable. Lors de la séance, on repousse le string d’un côté puis de l’autre pour effectuer le traitement. Votre intimité est donc préservée.